Loading...
Equipe 1

CDF : Preuschdorf méritait mieux !

PREUSCHDORF-SOULTZ/KUTZENHAUSEN : 0 – 3 (ap prolongations)
 
Mi temps: 0-0
 
Compositions :
USP: Sommer – Hirlemann – Meyer – Zacher M – Holzinger A – Eckert – Simon – Mattel – Cvetek – Hartheisert – Geib (Holzinger S – Marzolff – Grisez – Schlenter)
FCSK: Schimpf – Renckert – Beick – Bonelli – Marzolff – Hauswirth V – Schall – Sattler – Fontaine – Zacher C – Gless (Hauswirth O – Gluck – Kraemer).
Le début de match se dispute au milieu de terrain avec beaucoup de duels. Le capitaine local Mattel semble être pris à partie par l’adversaire, recevant successivement des coups de coude inutiles et volontaire de Schall et Hauswirth V. C’est ensuite au tour de Fontaine de s’illustrer en venant mettre un coup de pied volontaire au portier Sommer, qui sortira sur blessure suite à cette agression. Tout le stade s’attend à l’exclusion de l’attaquant, mais l’arbitre ne donne qu’un jaune, et perdra le fil du match à partir de là. 23è: successivement, Mattel et Geib tentent leur chance mais la défense repousse. Soultz sort doucement de son camp et se montre dangereux par Sattler, puis Zacher C est tout proche d’ouvrir le score, mais Simon sauve les siens. Le favori du match met le pied sur le ballon, pose le jeu, et commence à créer des décalages intéressants, mais les locaux tiennent le coup. Zacher C tente encore sa chance mais sa frappe part très loin au dessus. Simon s’est trouvé un nouveau poste en tant que gardien et écœure les offensives Soultzoises. La mi temps est sifflée sur le score de 0-0.
Ce derby porte bien son nom, puisque le match se joue dans les duels sans réelles occasions de but. La 2è mi temps ressemble à la 1è, avec beaucoup de jeu long et peu de football. Soultz s’essaye sur des frappes lointaines, mais ne cadre pas. L’USP procède en contre et Cvetek apporte un bon centre que Hartheiser ne peut reprendre. 0-0 à la fin des 90 minutes, on jouera donc les prolongations.
Dès l’entame de la prolongation, Geib se met en évidence mais Schimpf détourne. Dans la foulée, Renckert centre sur Gless, qui reprend d’une belle volée qui s’écrase sur la barre. Holzinger met une merveille de coup franc que Schimpf vient sortir de sa lucarne… enfin de beaux gestes!
Preuschdorf pousse mais la défense visiteuse ne rompt pas.
La 2è MT de la prolongation commence à peine et Soultz, contre le cours du jeu ouvre le score, par l’intermédiaire du nouveau papa Hauswirth. Dans la foulée, Gless double la mise alors que 2 mains n’ont pas été sifflées sur cette même occasion, et met fin aux espoirs locaux. L’arbitre commence alors son show et exclu 2 joueurs de Preuschdorf, … sans doute pour compenser la non exclusion de l’attaquant Soultzois en début de match…
Schall viendra inscrire un 3è but et clore ce match, gâché par les mauvaises décisions arbitrales, qui aura choisi son camp dès le départ.
Rageant pour des locaux qui ont montrés de bien meilleures choses que leurs adversaires, pourtant hiérarchiquement supérieur.
 
Images du match PREUSCHDORF-SOULTZ/KUTZENHAUSEN :
 

[foogallery id= »2314″]