Loading...
Zoom sur

Chronique ZOOM SUR : Tristan KNOERY-Marc HELBRINGER un duo prometteur

C’est par des températures négatives et un vent glacial que l équipe de ZOOM SUR est partie à la rencontre de Tristan KNOERY et Marc HELBRINGER, entraîneurs des u15.
Le rendez-vous est pris au stade du Seltzbach, plus précisément dans le jacuzzi où les températures sont plus clémentes. C’est après avoir fait le plein de sérum de vérité (déspé et picon) que l’interview peut enfin commencer.

Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter à ceux qui vous ne connaîtraient pas encore ?

Tristan : Je m’appelle Tristan KNOERY et j’ai 19 ans. J’habite à Bischwiller mais je suis originaire de Gunstett. Je suis actuellement étudiant en BTS à Wissembourg, je suis l’entraîneur des U15 de l’entente Sauer-Pechelbronn à Preuschdorf, je suis également joueur au F.C Durrenbach où je suis licencié depuis petit. Concernant mon surnom..Les jeunes m’appellent ‘Coach’ !

Marc : Je me présente, Marc HELBRINGER, plus souvent appelé Marco, j’ai 17 ans et je suis l’adjoint du grand coach Tristan KNOERY, on s’occupe ensemble des u15 de l’entente Sauer Pechelbronn évoluants à Preuschdorf.

Tristan, c’est ta première saison en tant qu’entraîneur à 11, comment te sens-tu ?

Tristan : Ma première année sur grand terrain en tant qu’entraîneur est une véritable satisfaction, je prend un plaisir fou. J’ai la chance d’avoir un excellent groupe et surtout de très bonnes personnes à mes cotés (Marc, Sébastien, Mickaël), sans parler des parents qui sont très souvent présent aux matchs et qui n’hésitent pas à proposer leur aide.

Marc, ta blessure t’as permis de faire coach, un mal pour un bien ?

Marc : A la base Tristan m’avait proposé de l’aider à entraîner les u15, mais vu que je devais jouer en tant qu’U18 dans l’entente et que les horaires des entraînements et des matchs étaient les mêmes cela me paraissait très difficile de l’aider. Et suite à ma blessure (ligaments croisés), j’ai décidé d’accepter la proposition de Tristan parce que je ne me voyais pas faire 6 mois sans foot, j’irai pas jusqu’à dire que c’est un mal pour un bien mais je suis content de pouvoir entraîner des jeunes.

Tristan, qu’est ce qui t’a poussé à faire entraîneur ?

Tristan : Rien de spécial ne m’a poussé à devenir entraîneur, c’est en venant plusieurs fois avant mes entraînements pour voir les catégories inférieures, que le président des jeunes de Durrenbach, Luc VARNIER m’a proposé de ‘filer un coup de main‘, depuis j’y ai pris goût et avec les conseils de Daniel LERCHER et Alain KADA lors de mes premières années, j’ai pris mes premières équipes en pitchounes puis j’ai commencé à monter en catégorie aux fils des années pour arriver aujourd’hui en U15 !

Et toi Marc, le fait d’entraîner t’apportes quoi ? Te vois-tu prendre une équipe un jour ?

Marc : Le fait d’entraîner me permet d’avoir une vision différente du jeu, une vision extérieure, moi qui avait toujours l’habitude d’être joueur. Prendre une équipe un jour ? Pourquoi pas, tout dépendra d’où je vais continuer mes études, mais l’idée de prendre un jour une équipe de jeunes me plait bien !

Marc, quel est ton rôle par rapport à Tristan ? Quel est le petit plus que tu apportes à ce groupe ?

Marc : Mon rôle par rapport à Tristan, je l’aide pour la préparation des entraînements et je lui donne mon avis sur les différents choix qu’il doit faire.
Ce que j’apporte aux jeunes, j’ai tendance à les prendre à part et à leur expliquer ce qu’ils doivent mieux faire ou faire différemment pour leur permettre de s’améliorer. Je leur apporte mon « expérience » des équipes de jeunes et je leur transmet aussi ce que mes propres entraîneurs m’ont appris.

Tristan, à quel entraîneur te compares-tu ?

Tristan : Même si je suis fan d’Arsenal, je dirais Antonio Conte, c’est un entraîneur qui fonctionne beaucoup à l’affectif, il aime ses joueurs, ce que je trouve essentiel et je pense que c’est de lui que je me rapproche le plus.

Tristan, quelle est ta méthode de travail ?

Tristan : Pour ma méthode de travail, mes entraînements, discours d’avant-match sont étroitement lié avec ceux que j’ai reçu en tant que joueurs, tout ce qui m’a fait progresser aux entraînements, tout ce qui m’a mis en confiance avant les matchs, j’essaye de les transmettre au maximum à mes jeunes. Dans tout ce que je fais, on trouve quelque chose de similaire et en commun avec mes anciens éducateurs et mon actuel entraîneur (Damien AMRHEIN, Daniel LERCHER, Arnaud SZYMANSKI), une grande partie surtout à Damien.

Pouvez-vous tirer un bilan à mi-saison ?

Tristan : Concernant le bilan de mi-saison, nous sommes 2ème avec 7 victoires et 2 défaites, 35 buts marqués et 12 encaissés. Je suis satisfait mais je pense qu’on peut avoir des regrets sur certains matchs.

Y a t’il des choses à améliorer pour la suite du championnat ?

Tristan : Je ne pense pas qu’il y ait des améliorations nécessaires hormis la présence permanente d’une Play 4 au club-house !

En voyant les résultats de l’équipe, vous avez là un effectif de qualité !

Marc : Effectivement, on a effectif de qualité, qui vit bien ensemble, je pense qu’on a les moyens de jouer la montée mais pour ça faudra faire moins d’erreurs contre nos principaux concurrents.

Est-ce que les infrastructures du club vous conviennent ?

Tristan : Je connaissais déjà bien les infrastructures en tant que jeune, être sur un synthétique facilite beaucoup de choses, les jeunes sont très contents également et je dois avouer que le jacuzzi est un gros plus pour le groupe !

Tristan, l’année prochaine comptes-tu continuer avec ce groupe ?

Tristan : Concernant l’année prochaine, je ne sais pas, c’est lié à ma vie professionnelle, mais le plaisir est bien là, donc si je peux je le ferai.

Toute l’équipe de ZOOM SUR vous remercie pour avoir pris le temps de répondre à nos questions et vous souhaite beaucoup de réussite pour cette nouvelle année !

Il est maintenant temps pour nous de finir nos breuvages et de vous dire à très bientôt pour une nouvelle chronique ! 

commodo mi, ut id pulvinar ipsum dolor consequat.