Loading...
Hors jeu

L’objectif

Que peut-on entendre sous  « objectif » à notre niveau ? Bien sûr, c’est un but à atteindre que l’on définit généralement en début de saison. Mais établi par rapport à quoi, ou quels critères ? Le plus souvent, il est le suivant, Le maintien, La montée, Le milieu de tableau. Les clubs pros ont bien quelques moyens de comparaison, budget, qualité et quantité de l’effectif, sponsors, remplissage du stade…Alors en District du Grand Est quels sont les comparatifs à utiliser pour définir son objectif ?

Je me suis posé quelques questions pour essayer de développer certaines pistes.

Qualité de l’effectif :

  • « Alors ; la saison passée le niveau de l’effectif était équivalent par rapport à la plus part des autres équipes, nous avons fini au milieu du tableau. Aucun départ, trois arrivées avec un certain potentiel. C’est bien non ? »
  • « Oui, mais, bon, il y en a un qui va partir 6 mois en Floride pour étudier les palmiers et un autre qui à décider d’élever des poules et ne pourra pas faire les matchs à l’extérieur car il doit fermer son poulailler à l’heure. Sans oublier le gars qui doit rénover la citadelle de Belfort, donc souvent là-bas »

Bon oublions cette piste, de toute façon ce ne sera plus les mêmes adversaires la saison prochaine, quatre à cinq équipes différentes dans le groupe avec des effectifs qui auront évolués.

Budget :

  • « Recettes moins dépenses… Tiens, il y a du bénéfice ! Donc pour la saison prochaine nous pourront investir, prime à la signature ou autres appâts en espèce ? »
  • « Holà ! Stop ! Il faut d’abord déduire les frais des licences, repeindre les vestiaires, payer les nouveaux équipements ainsi que les nouveaux ballons. Car comme dans tous les clubs, des joueurs moins adroits arrivent à perdre des ballons dans la nature. Ah et j’oubliais, il faut acheter un nouveau barbecue »

Comme je m’en doutais, il n’y a pas moyens de s’appuyer sur le budget du club pour définir l’objectif.

Sponsors et subventions :

  • « Et si nous sollicitions nos sponsors, des entreprises partenaires prêtent à investir à court terme ? La métropole de Preuschdorf afin de débloquer des fonds ? »
  • « Ce sont bel et bien 437 panneaux de sponsors qui ornent le pourtour du terrain, mais que 17 d’entre eux qui s’acquittent de verser leur cotisation. Pas non plus d’entreprises d’envergure mondiale dans le périmètre et le poulailler de notre joueur pas encore suffisamment développé »
  • « La métropole de Preuschdorf pourrait débloquer des fonds ? »
  • « Ce sera éventuellement des fonds tiroirs, et impossible de détourner des sous provenant de la municipalité de façon honnêtement dissimulée, nous ne sommes pas à Marseille »

 

 

Affluence, spectateurs :

  • « 70 spectateurs payants par matchs à domicile. C’est encourageant. Il faudrait augmenter les tarifs ! »
  • « On va pas pouvoir demander plus pour tous ces contrôles ratés.  Bon, on va déjà déduire les frais d’arbitrage et les cartons… il nous reste de quoi acheter un short, de préférence un XL, taille qui est très peu demandé au sein du vestiaire. En plus si nous les stockons pour les prochaines saisons, car je constate que certains prennent du volume, nous les donnerons à ceux qui passent du L au XL ! »
  • « Il faut fidéliser les supporters, construire des loges, des salons ! »
  • « Y a pas les moyens !  La plupart son fidélisé au comptoir, je ne vois pas ce qu’on peut faire de plus… »

Là aussi laissons tomber cette piste.

Trucs farfelus :

  • « Créons des événements et animations qui attirent du monde ! »
  • « Quoi, par exemple ? »
  • « Si il y a bien un truc qui marche, c’est la fête de nouvel an,  il faut en organiser trois par an et on triple les recettes ! »
  • « Débile… »
  • « Oui, j’avoue. Alors 27 soirées moules frites ! »
  • « Impossible »
  • « Demandez à Sepp Blatter de nous aider ? »
  • « Pourrie ton idée »
  • « Ou alors accueillir des migrants, anciens footballeurs pro ? »
  • « Oui, et le bateau va venir directement en naviguant sur le seltzbach ??? »

Je crois que cette piste ne mène malheureusement nulle part.

Comment et quel objectif définir alors… ?

Si par le passé récent ou plus lointain, l’un ou l’autre club a brillé grâce à une génération de joueurs ou plus artificiellement, à l’aide d’un généreux mécène, cela fut souvent éphémère, le temps de trois ou quatre saisons.

Éphémère, … et justement si l’objectif était de lutter contre cet effet de court terme, si l’objectif était  simplement de pérenniser le club ? Permettre au club de redémarrer la saison suivante, et ce depuis 70 ans, cela correspond à un objectif concret et réaliste. Le reste n’est que palmarès et histoire et dès lors qu’un club peut afficher sur ses murs son palmarès et son historique, c’est qu’il à réaliser son objectif saison après saison puisqu’il est encore là. Et que ses membres aiment s’y retrouver !

Aliquam dolor consectetur justo felis Curabitur Aenean elit. eget quis velit, venenatis