Loading...
Equipe 1

P.E : Haguenau 2 – Preuschdorf

L’essentiel avant la pause

HAGUENAU 2 – PREUSCHDORF : 3 – 0

Mi-temps : 3-0. Arbitre M.De Deus assisté par MM.Msyah et Hernandez.

Les buts : Onega (19e’, 44e’), Moritz (36e’).

Avertissements : Lanoix (40e’) à Haguenau ; Grisez (28e’), Keith (45e’+1), Goerich (69e’) à Preuschdorf.

FR HAGUENAU : Corneille, Bluntz, Kistler, Kieffer, Amrouh, Lanoix, Megat, Ulrich, Onega, Giagnorio, Moritz (Andres, Jung, Esen). Entraîneur : Laurent Brengel.

US PREUSCHDORF : Mehl, Thomann, Meyer, Goerich, Keith, Martzolff, Laborda, Cvetek, Zinck, Hirlemann, Grisez (Koenig, Lang)

Les haguenoviens se relancent après leur défaite à Ohlungen et enfoncent par la même encore un peu plus la lanterne rouge Preuschdorf qui aligne une troisième défaite de rang.

Sans avoir brillé et en ayant fait preuve par moment d’approximation, les joueurs de Laurent Brengel ont toutefois assuré l’essentiel avant la pause. Le monsieur plus du jour c’est Jordan Moritz, un renfort de choix impliqué sur les trois buts de son équipe qui aura servi de détonateur dans une rencontre à sens unique. La possession de balle stérile pendant de longues minutes s’est concrétisée lorsque Moritz s’est échappé à gauche pour un centre au sol et une reprise directe de Adrien Onega (1-0, 19e’). Preuschdorf semble déjà dans le dur même si par l’entremise de quelques coup-francs bottés par Jérémy Martzolff des ballons jouables arrivent dans la surface de Corneille. Mais c’est trop peu pour inverser une tendance et Andréa Giagnorio fini par trouver l’ouverture en lançant Moritz dans l’espace seul face au but. Ce dernier élimine Mehl d’un crochet et double la mise dans le but vide (2-0, 36e’). Juste avant la pause, Adrien Onega scelle définitivement le sort de la rencontre avec une copie conforme du premier but. Pour mémoire, débordement de Moritz, centre au sol et reprise de Onega (3-0, 44e’).

On aurait pu en rester là, car la deuxième période n’apportera rien hormis de l’à peu près et du bancal. Les joueurs de Preuschdorf continueront d’essayer mais sans y arriver jamais, tandis que les haguenoviens tomberont dans les mêmes travers. Allez, l’essentiel c’était la victoire et Adrien Onega l’a souligné à juste titre après la rencontre. « On avait manqué d’intensité à Ohlungen, là on s’est bien battu et on a essayé de jouer plus collectif. Il faut gagner la semaine prochaine contre Betschdorf pour se placer dans le haut du classement, on a un groupe jeune avec quelques cadres, on espère progresser de match en match… »

L’USP peut avoir des regrets aujourd’hui, après une 1ère mi-temps ratée, Preuschdorf aurait pu revenir au score en 2ème mi-temps et pourquoi pas faire douter les locaux.

Les images du match : Haguenau 2 – Preuschdorf :