Loading...
Equipe 1

PH : Drusenheim avec maîtrise

Drusenheim-Preuschdorf : 3 – 1
Mi-temps : 0-0.
Les buts : De Jong (50e), Mack (59e, 94e) pour Drusenheim ; Simon (62epour Preuschdorf.

Compo USP : Sommer, Martzolff, Hirlemann, Zacher, Holtzinger A., Mattel, Cvetek, Hartheiser, Amrhein, Meyer, Geib (Simon, Holtzinger S., Iaccobucci)

Le FCD prend le match à son compte dès l’entame sans se poser de questions. Schmitt accélère côté gauche, déborde et centre pour Weissenburger qui ne peut reprendre (2e ). Dans la minute d’après, c’est Nippert qui déborde avec autorité côté droit et centre pour Weissburger, mais Zacher détourne le cuir in extremis. Preuschdorf réagit par un contre rondement mené et ponctué par un tir d’Amrhein (4e ). Rischebourg, le portier local, est obligé de se s’allonger afin de détourner le tir. Schmitt, pour Drusenheim, bien servi par De Jong, perfore la défense adverse et se présente seul face à Sommer, mais perd son duel (13e ). Les locaux continuent de presser haut tandis que Preuschdorf exploite le peu de ballons en sa possession. Sur un contre, Amrhein se heurte à Rischebourg bien sorti. Puis Schmitt, bien servi par Petitprin, va défier une nouvelle fois Sommer, toujours sans succès (16e ).

Le baroud d’honneur de Preuschdorf

Rebelote à la 20e , Schmitt face à Sommer et toujours le même résultat. À noter la sortie sur blessure de Schmitt suite à cette action. Drusenheim produit un jeu agréable avec De Jong, bien épaulé par Fourrer et Petitprin, au milieu de terrain, mais est en manque de réussite face au but. De Jong (32e , 36e ), Stoltz (34e ) multiplient les tentatives, mais Sommer, le dernier rempart de Preuschdorf, permet à son équipe de tenir le choc.

Tout va ensuite s’accélérer en deuxième mi-temps. Un premier tir de Stoltz (48e ), bien capté par Sommer, donne le ton. Fourrer file vers le but, sert bien Febry, lequel centre pour De Jong (50e ). Ce dernier ne laisse pas passer l’opportunité d’ouvrir le score. Drusenheim pousse et Mack est bien près d’anéantir le suspense, mais Zacher et Martzolf font obstacle (52e ). La rugueuse défense de Preuschdorf va ensuite perdre Hirlemann pour un second carton jaune (53e ). Mais c’est à ce moment-là que les visiteurs se procurent leur meilleure occasion. Décomplexés, ils se lancent à l’attaque et obtiennent deux corners. Rischebourg repousse un tir (54e ), Florindo sauve sur la ligne, imité par Schneider, les locaux ont eu chaud !

Petitprin décide que la récréation est terminée, il ajuste un centre millimétré pour la tête de Mack (2-0, 59e). Une nouvelle sortie sur blessure côté local, celle de F. Fourrer (63e ), désorganise quelque peu le FCD qui n’est plus en place à la récupération. Preuschdorf en profite pour placer un contre sur l’aile gauche, ponctué par un tir que Rischebourg détourne sur le poteau. Mais Simon, plus prompt que Schneider, réduit le score (62e ). Ce baroud d’honneur de Preuschdorf a le don d’entretenir l’espoir alors que les locaux gâchent des occasions en or toutes les cinq minutes. Après les occasions de Nippert, N. Fourrer et Mack, après l’incroyable sauvetage de Sommer devant De Jong, c’est enfin Mack qui s’en va battre Sommer pour établir le score final (94e ).

Les locaux s’imposent devant une équipe rugueuse, bien organisée défensivement et qui n’a jamais baissé les bras.

Images du match Drusenheim-Preuschdorf :

[foogallery id= »2424″]