Loading...
Equipe 1

PH : Preuschdorf avec des regrets

Roppenheim-Preuschdorf : 2 – 1
Mi-temps : 2-0.
Les buts: Reutenauer (3ème), Djemaoun (12ème) pour Roppenheim, Martzolff (66e) pour Preuschdorf.

Composition USP : Sommer, Martzolff, Meyer, Zacher, Holzinger, Amrhein, Simon, Hartheiser, Cvetek, Mattel, Hirlemann (Schlenter, Holzinger, Laborda)

Après une entame réussie et malgré une fin de match ratée, Roppenheim obtient sa première victoire chez lui.

C’était le jour des premières, hier, au stade Desmaret. Une première victoire à domicile pour les locaux, la première fois que Roppenheim aligne deux victoires de suite, premier match pour lequel le coach Dominique Steinberger pouvait aligner 14 joueurs, malgré trois suspensions, et enfin le premier match de la saison disputé par Maxime Kuhn.

Le match démarre sur les chapeaux de roue pour les locaux, qui mettent beaucoup de rythme et de volonté. Les vingt premières minutes sont à leur avantage : ils pratiquent à un très beau football, à une touche de balle. Roppenheim démarre très fort

Dès la 1re minute, Djemaoun, suite à mauvais renvoi de la défense, place sa frappe à côté de la cage. À la 2e , Djemaoun déborde et centre pour Nicolas Hémion, qui rate sa frappe de peu. Puis, à la 3e minute, la plus belle action des locaux, à une touche de balle, trouve Djemaoun sur le côté. Ce dernier centre pour Reutenauer, au second poteau, qui se jette pour ouvrir le score.

Sur l’engagement, les locaux, encore euphoriques après cette ouverture du score rapide, tardent à se reconcentrer et donnent à Preuschdorf une belle occasion d’égaliser, mais Hirlemann rate le cadre.

À la 12e minute, Djemaoun, intenable en début de match, déborde et dépose son vis-à-vis, mais son centre est contré in extremis par un défenseur en corner. Une minute plus tard, Ruscigno joue long vers Djemaoun, dont le centre est repris de la tête pour le 2-0.

À partir de là, on assiste à un match difficile, où l’enjeu prendra les pas sur le jeu. Les locaux montrent des signes de fébrilité et n’arrivent plus à tenir le ballon. Les joueurs de Preuschdorf tentent de revenir au score avant la pause. Ils ne se créent pas moins de cinq occasions, dont un but refusé de Laborda pour une position de hors-jeu.

À l’entame de la deuxième période, les visiteurs mettent la pression sur la défense locale et se procurent une nouvelle occasion, sans concrétiser.

Les locaux réagissent par l’inusable Djemaoun, qui déborde une nouvelle fois, puis centre, mais Reutenauer est trop court pour pousser la balle au fond. Le même Reutenauer se crée une belle occasion en débordant la défense visiteuse, mais sa frappe passe au-dessus du cadre. Sur une balle en profondeur, à la 49e minute, une tête de Cvetek est captée par Oberlé.

Oberlé sauve la mise

À partir de là, le jeu est très haché et se cantonne au milieu de terrain. Les locaux en perdront leur football. Preuschdorf trouve la faille à la 66e minute par Martzolff même si Laborda effleure la balle.

Le match devient difficile, les locaux veulent absolument tenir cette victoire mais ils déjouent. Preuschdorf aura une belle occasion de revenir sur coup franc, à la 80e , mais Oberlé sort une parade exceptionnelle. Il ne passera plus rien jusqu’à la fin du match. Les locaux tiennent leur première victoire à domicile.

Les photos du match Roppenheim-Preuschdorf :

[foogallery id= »2496″]