Loading...
Equipe 2

Vendanges tardives pour la 2…

USP 2 – Neuhaeusel 1-1

Mi temps: 1-0

Le but: CSC (32è) pour USP2, CSC (95è) pour Neuhaeusel

USP2: Roehrig – Brucker – Junod – Walter – Lehmann – Beck (c) – Mattel – Schreiber – Nussbaum – Knoery – Amrhein (Leifheit – Demange – Roessler)

L’USP entame bien la rencontre et se crée d’entrée plusieurs occasions, par Mattel ou encore Nussbaum. 9è, les locaux héritent d’un très bon coup franc aux 18m que Nussbaum enroule bien mais le cadre se dérobe de peu. Preuschdorf continue de pousser mais ne cadre pas ses frappes, et se fait peur quand Neuhaeusel profite des espaces laissés par la défense locale pour inquiéter Roehrig. 20è, Schreiber apporte un bon centre sur le capitaine Beck qui lobe la défense d’une tête et trouve Mattel qui tente un retourné splendide qui finit sa trajectoire sur la barre transversale du cerbère visiteur. Le ballon revient sur Knoery qui enchaine rapidement contrôle frappe mais ne trouve toujours pas le cadre. 26è, l’USP encore à l’attaque avec cette fois Mattel au centre, pour Amrhein qui tente la reprise de volée, là encore le cadre n’est pas trouvé. 32è, enfin l’ouverture du score. Junod apporte un très bon centre de la gauche, et c’est un défenseur visiteur qui propulse le ballon dans son propre but, sous la pression de Mattel. 37è, Preuschdorf veut enfoncer le clou et continue d’attaquer, avec notamment Amrhein qui s’échappe côté gauche, passe en revue la défense avant de servir Lehmann monté aux avants postes, mais ce dernier se précipite au moment de conclure. 41è, fait rare ! Amrhein s’essaye du pied droit, et cadre même sa frappe, mais le gardien est à la parade. Les équipes rentrent aux vestiaire sur ce score de 1-0, dû au manque d’efficacité des locaux.

La seconde période reprend et le schéma est le même, Preuschdorf domine, se crée énormément d’occasions mais ne cadre que trop rarement pour inquiéter Neuhaeusel. Presque tout le monde aura sa chance pour enfoncer le clou (surtout Mattel qui ne rate pas moins d’une demi douzaine d’occasions franches) mais ni Nussbaum, ni Beck, ni Lehmann, ni Amrhein, ni Knoery ne feront trembler les filets. On commence à parler d’un hold up dans les tribunes du stade du Seltzbach et ce qui devait arriver arriva… L’arbitre annonce 5 minutes de temps additionnel, et c’est dans cette 95è minute que les visiteurs vont égaliser.  Un long coup franc est botté dans la surface, Roehrig s’impose dans les airs mais son coup de poing fait rebondir le cuir sur un attaquant visiteur. Junod s’empresse de tenter de dégager mais propulse lui aussi le ballon dans ses cages. Le coup de sifflet final est donné dans la foulée… Rageant, mais l’USP ne peut s’en prendre qu’à eux mêmes.

vulputate, amet, nec commodo id venenatis,