Loading...
Equipe 1

1 an après: Retour de Simon G

  1. Présentes toi rapidement et donnes nous ton parcours sportif

Pour ceux qui ne me connaissent pas, Guillaume Simon, 30 ans. J’ai commencé le foot dans le village où j’ai grandi à Rountzenheim. En u18 je suis parti à Schirrhein ou j’ai passé de belles années. Le destin m’a fait quitter Schirrhein pour rejoindre le FC Seltz. Après 2 ans à Seltz je suis allé à l’US Gumbreschtshoffen rejoindre mes amis et surtout c’était plus proche de mon domicile. 4 années ont passé et puis je suis parti rejoindre l’US Preuschdorf où j’ai passé mes meilleures années. L’année dernière un challenge m’a été proposé à Obermodern en R1, une saison inachevée suite au COVID… Aujourd’hui je suis à nouveau joueur de L’USP, j’ai eu envie de retrouver mes amis et ce club où je me sens si bien. 

  1. Tu es de retour après 1 saison (inachevée) du côté du FCO, racontes nous ton expérience là-bas.

J’ai beaucoup appris après une préparation complète et un bon début de saison. Un haut niveau qui demande beaucoup de rigueur, de concentration et de sérieux. Le doute n’a pas sa place à ce niveau, un niveau ou il y a plus d’individualité que de collectif. 

  1. Pourquoi avoir choisi un retour à l’USP?

Pourquoi ? Preuschdorf c’est la famille, c’est un club avec des valeurs, une ambiance que je ne connais qu’à L’USP. Et bien sûr pour retrouver mes amis. 

  1. Toi qui connais bien le club, quelle image tu en dégage ?

Un club très soudé, avec pleins d’ondes positives. 

  1. Ton club pro préféré ? (Même si on connait la réponse 😉)

Je vais dire sans hésiter le RC Strasbourg… C’est mon dernier mot Jean-Pierre. 

  1. Un joueur préféré ?

Compliqué comme choix ?  J’hésite entre Brice Meyer et Killian Mbappe…  Je vous laisse deviner la réponse 

  1. Toi qui aime bien animer le groupe, raconte-nous ta meilleure blague.

Deux amis discutent :
– Crois-tu à la vie après la mort ?
– Non, je n’y crois pas et toi ?
– Ben… Je n’y croyais pas, mais, depuis que ma belle-mère est morte, je revis !

  1. Un dernier mot à faire passer ?

J’attends toujours de fêter la montée en R3 chez Rémy Nussbaum 😉