Loading...
Equipe 1

C.M : Niederlauterbach – Preuschdorf

Crédit mutel : Niederlauterbach - Preuschdorf

1er tour de coupe crédit mutuel pour l’US Preuschdorf (P.E) face à Niederlauterbach (D1). L’USP devait se rassurer avant la réception de Betschdorf pour un match déjà capital dans la lutte pour le maintien en championnat.

Chacun sa mi-temps

D’entrée l’USP a pris le jeu à son compte et s’est procuré plusieurs occasions en jouant rapidement vers l’avant. C’est tout d’abord Benjamin Grisez qui se heurte au gardien de Niederlauterbach suite à une très bonne passe en profondeur de Kévin Thomann. Puis c’est au tour de Dimitri Zinck de déclencher une bonne frappe des 20 mètres. Ensuite sur un bon centre de Mathias Zacher au 2ème poteau, la tête de Cvetek passe juste au dessus. Grégory Keith et Philippe Hirlemann ont tentés des frappes de plus loin mais sans plus de réussite. Après un bon travail de la paire Meyer-Zinck sur le coté gauche, Zinck adresse un centre millimétré sur la tête de Cvetek qui la dépose sur le poteau. Les 10 dernières minutes de la 1ère mi temps ont été plus équilibrées, les visiteurs ont baissés dans l’intensité physique, ce qui a permis à Niederlauterbach de procéder à quelques contres qui ont failli faire mouche juste avant la pause.

Sommer sauve les siens

L’USP a dû procéder à quelques remaniements tactiques à la mi-temps suite à la sortie sur blessure de Philippe Hirlemann. C’est au tour du jeune David de faire sa 1ère apparition en équipe 1 cette saison. Mais la deuxième mi-temps sera largement à l’avantage de Niederlauterbach qui s’est créé beaucoup d’occasions mais a manqué de lucidité et s’est retrouvé face à un grand gardien. Cédric Sommer a tout simplement sauvé son équipe par des arrêts réflexes à répétitions. La défense centrale a bien tenue, malgré la 1ère titularisation de Michel Beck, qui a fait un match de 1er plan et a été très combatif. Les visiteurs ont donc fait le dos rond pendant une bonne partie de la 2ème mi temps mais se sont créés tout de même 3-4 occasions par l’intermédiaire de Cvetek, Zinck, Keith et Grisez. C’est à 5 minutes de la fin que le score se débloque enfin sur le dégagement du gardien, prolongé de la tête par Christian Weber rentré 2 minutes plus tôt, Benjamin Grisez d’une belle demie-volée trompe le gardien et permet aux siens de se qualifier avant l »preuve des pénaltys qui semblaient se profiler. Mais la fin de match a encore été marquée par la blessure au genou de Mathias Zacher, à qui nous souhaitons un bon rétablissement.

Cédric Sommer a été l’homme du match, sans qui nous aurions pu gagner ce match. Merci également aux joueurs ayant fait leur 1ère apparition dans le groupe.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la réception de l’AS Betschdorf, match déjà crucial dans la lutte pour le maintien.

Les images du match Niederlauterbach – Preuschdorf :