Loading...
Equipe 1Zoom sur

Zoom sur : Denis MARTZOLFF – Toujours au service du club

Aujourd’hui, présentation de Denis MARTZOLFF, connu pour son fort tempérament. Un trait de caractère qui fait sa force, et que tout le monde fini par apprécier, tant il est investi pleinement dans tout ce qu’il entreprend (sur et en dehors des terrains).

Peux-tu te présenter rapidement et nous faire ton parcours sportif ?

Denis, 66 ans, marié, 2 enfants et 2 petits-enfants.
J’ai commencé à jouer au football à l’âge de 14ans à Eschbach, j’y suis resté 2 ans.
J’ai ensuite pris le chemin de mon village natal, l’ES Morsbronn jusqu’à l’âge de 30 ans. J’ai ensuite entraîné pendant 2 ans des équipes de jeunes à Morsbronn.
Pour finir j’ai intégré l’équipe de copains à Walbourg.
Je suis ensuite devenu délégué… tout d’abord au FR Haguenau avec les moins de 15 ans nationaux de 1996 à 1997, puis des moins de 17 nationaux de 1997 à 1998 et enfin délégué de l’équipe 2 de 1999 à 2001.
S’en suit plusieurs années sans fonction officielle, si ce n’est supporter, là où mes fils évoluaient. J’ai repris la fonction de dirigeant à l’US Preuschdorf, où je suis délégué de l’équipe 1 depuis 5 ans.

Quel est ton meilleur souvenir en tant que joueur ?

Mon meilleur souvenir en tant que joueur sera la montée avec Morsbronn de D2 en D1.

Ton meilleur souvenir en tant que supporter ?

Mon meilleur souvenir en tant que spectateur restera le match de Schirrhein face à Clermont Ferrand, en 32ème de finale de Coupe de France. Un match où mes deux fils ont évolués et qui les verra se qualifier pour un 1/16ème de finale historique.

D’abord supporter, puis membre du comité et même délégué de l’équipe 1, quel est ton meilleur souvenir à l’USP ?

Le match contre Urhwiller pour la montée de District 2 en District 1, un scénario fou qui nous ouvrira les portes de la montée.

Tu es passé de supporter du club à membre du comité, complètement investi, qu’est ce qui t’as fait sauter le pas ?

C’est Alfred qui m’a demandé de rejoindre le comité. Comme j’étais toujours là (et souvent le dernier à partir), et que j’étais déjà très investi au club même sans en faire partie officiellement, c’est assez naturellement que j’ai accepté de sauter le pas.

Comment vois-tu l’avenir de l’USP ?

Je pense que le club a un bel avenir en perspective vu l’investissement de tous les joueurs et surtout de l’entraîneur.

porta. eget id massa Praesent consequat. dictum luctus sed velit,